Terres de F'len, pays d'Im

Un monde à peine exploré n'attend que votre imagination pour exister...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eira Aalana

Aller en bas 
AuteurMessage
Eira Aalana
Citadine
avatar

Féminin Nombre de messages : 72
Age : 27
Lieu : ville d'Im
Alignement : neutre bon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Eira Aalana   Lun 18 Fév - 23:31

Nom : Aalana


Prénom : Eira


Âge [ minimum conseillé : 18 ans ] : 19 ans


Habitant d’Im ou habitant de F’len ? : Habitante d'Im


Rang social / métier : fille adoptive d'une communauté au coeur charitable et pratiquant le commerce. Ils ne sont pas les plus pauvres d'Im mais leur richesse n'aurait pas la prétention d'atteindre celle des nobles / Eira est désormais voyageuse


Talents ou aptitudes : Eira a un don pour la musique, elle joue divinement bien de la harpe, son instrument favori. De plus, elle a une ouïe très fine capable de percevoir les plus faibles sons et de les identifier.
Enfin, elle sait se servir de son arc pour se défendre, mais elle préfèrera fuir le combat s'il se présente ou l'esquiver grace à se souplesse et son agilité. Elle sait être discrète et utilise parfois ce talent pour voler.


Description physique [ minimum : 5 lignes ] : Eira possède de long cheveux bruns plutôt fins et effilés mais malgré cela, ils s'emmêlent facilement. Sa frange, trop longue lui vaut souvent d'avoir quelques mèches devant les yeux. Ceux-ci sont verts émeraudes et constituent la partie de son visage sur laquelle quoi ceux qui la regarde s'attardent le plus la première fois qu'ils la rencontrent. Les traits de son visage sont fins et banals ainsi que le reste de son visage. Sa bouche n'est pas très épaisse et généralement Eira a toujours un sourire en coin qui lui donne un air moqueur.
Eira n'est pas très corpulente, cela a l'inconvenient de la rendre moins douée pour le maniement d'armes comme l'épée, mais en contre parti, cela lui donne une grande facilité à se mouvoir. Elle n'est pas très grande et mesure 1m66.
Elle s'habille généralement avec une robe bleue qu'elle recouvre toute entière de sa cape noire pour aller en ville, et rabat son capuchon.



Caractère du personnage [ minimum : 5 lignes ]:
Eira est très curieuse, trop curieuse cela lui vaut parfois quelques ennuis mais elle prend tout ce qui lui arrive comme un jeu de moment que la vie des autres ou la sienne ne sont pas gravement en danger. Elle n'a jamais quitté la ville d'Im et a nouri son imagination de créatures fantastiques dont le récit était rapporté par les voyageurs ou les marchands. Elle est un peu rêveuse et tout le temps joyeuse. Cependant, la solitude ou la compagnie, peu lui importe. Elle est capable de vivre en communauté, de s'adapter aux autres et de partager mais de refuse pas les moments de solitude pour s'évader avec sa musique. Elle pense pouvoir être indépendante cependant elle n'a jamais mené cette expérience hors des limites de la ville d'Im. Ce n'est pas une meneuse de groupe non plus, mais a des valeurs qu'elle suit, la principale étant de toujours aider si elle en a la possibilité.
Eira est aussi un peu naïve et cela à cause de son environnement restreint

Histoire [ minimum : 5 lignes ] : C’était un soir glacial, un soir d’hiver. Aucun témoin, personne pour traîner dans les rues éclairées par la pleine lune, personne sauf une ombre. Nul ne remarqua le passage d’une fine silhouette noire, la cape virevoltant au rythme du vent. Elle tenait quelque chose dans ses bras, emmailloté dans un drap blanc, c’était un enfant. La femme parcourait rapidement les rues, anxieuse, elle craignait l’attaque d’un vagabond ou d’un alcoolique mais cela n’arriva pas.
Elle ralentit soudain le pas. L’inconnue était presque arrivée à destination. Elle profitait du peu de temps qui lui restait pour contempler le visage angélique de son enfant. C’était une fille aux yeux verts, quelques cheveux bruns épars couvraient son crâne. La femme versa quelques larmes et commença à fredonner une berceuse. Elle caressait le visage de son chérubin qui finit par s’endormir.
Soudain, la femme s’arrêta de chanter, elle leva un regard plein d’espoir vers une bâtisse construite en pierre. Celle-ci avait la particularité de posséder une tour, une tour d’abandon. Au milieu encastré dans la pierre de la tour, la femme fit pivoter un cylindre en bois. Un renfoncement dans le cylindre apparut, il n’était pas très grand mais suffisant pour contenir un bébé et de plus, il y avait un petit matelas. La femme embrassa son enfant et l’y déposa délicatement, les mains tremblantes. Elle y ajouta aussi un parchemin, puis fit coulisser le cylindre de nouveau dans sa position d’origine avant de s’enfuir en courant, laissant une rivière de larme derrière elle. Elle venait d’accomplir un acte épouvantable pour une mère : abandonner son enfant, peu importe la raison c’était impardonnable ! Elle vivrait toute sa vie dans la culpabilité. La seule chose qui pouvait apaiser sa conscience c’était de savoir son enfant en sécurité. Elle aurait pu le noyer dans un puits, le laisser au milieu des ordures dans la rue, peut-être même se faire dévorer par un chien,… Mais cela n’arriverait pas, l’enfant serait élevée par des femmes instruites, aimantes qui avaient voué leurs vies à la charité. C’était la philosophie de ceux qui habitaient cette bâtisse.

A l’intérieur de la tour, un son de cloche avait retentit, le cylindre venait d’être actionné. Une femme d’une quarantaine d’années se précipita et attendit patiemment que le cylindre revienne à sa place. Au bout de quelques minutes, le cylindre découvrit un bébé endormit. La femme repéra le parchemin et le glissa dans une poche de son tablier. Elle prit délicatement l’enfant dans ses bras pour ne pas le réveiller et le transporta dans une pièce où on lui trouva un lit au milieu d’autres bambins. La femme entreprit alors de lire le parchemin, il ne contenait que quelques mots écrits avec une écriture fine et penchée : « Merci de veiller sur ma petite Eira. ». La femme esquissa un triste sourire. La pauvre enfant ne connaîtrait sans doute jamais sa vraie mère, on ne pouvait que supposer les raisons de cet abandon. Cependant, deux choses étaient sûres, la mère de l’enfant n’était pas une pouilleuse, elle était instruite et deuxièmement, cette femme charitable l’élèverait comme son propre enfant, lui donnant même son nom. La fillette s’appellerait Eira Aalana.

Même si elle avait été abandonnée, Eira entama une vie heureuse et paisible. Elle bénéficia de l’éducation des « mères charitables » qui lui donnèrent un bagage culturel. Elles élevaient les enfants abandonnés et leur donnaient de nombreux cours. Eira savait lire, écrire, nager et fut initiée à la musique. Elle brillait particulièrement dans cette pratique. Son instrument favori était la harpe, elle produisait un son si doux, si mélodieux qu’il séduisait quiconque l’écoutait. De plus, on leur enseigna comment se défendre et survivre dans le monde « extérieur ». Eira n’avait pas une grande force physique mais son agilité et sa souplesse lui permettait de s’en sortir t’en bien que mal. Elle apprit à se servir d’un arc, atteindre son ennemi à distance était plus facile pour elle.

Elle eu une jeunesse banale mais parfois semée de bêtises ou d’expériences exceptionnelles. Toute la petite communauté de la bâtisse vivait du commerce. Les « mères charitables » aidées par les enfants se rendaient sur le marché pour vendre toute sorte de produit afin de vivre. Eira et ses compagnons avaient vécu leurs meilleurs moments en ville. Ils rentraient dans les auberges pour écouter les voyageurs conter leurs péripéties et les monstres qu’ils avaient côtoyés.

« Je vous jure, cette fois, j’ai traversé le chemin des caravanes sans subir aucune attaque, mais c’est après que les choses ont faillis mal tourner. Je n’étais pas le seul à vouloir atteindre les terres de F’len. Une chance pour moi ! Je fis la rencontre d’un voyageur qui d’après ce qu’il me conta voulait aller explorer la forêt dense. Oh bien sûr, je l’ai mis en garde à plusieurs reprises mais le bougre n’en fit qu’à sa tête ! Il voulait que je l’accompagne jusqu’à l’entrée de cette horrible forêt. Vous êtes fou lui ai-je répondu, je ne veux pas courir à ma perte, j’ai du travail moi ! Le malheureux continua la route seul et accéléra le pas. Devinez dans quel état je l’ai retrouvé ? … mort bien sûr ! J’avais à peine pénétré dans la forêt claire qu’il m’apparut noyer dans un des rares marais coincés entre une poignée d’arbres. Il me semble même avoir entendu un rire résonner au loin. Pas de doute, il avait fait la connaissance d’une ondine… Satanée créature ! Ça aurait pu être moi ! »

Le marchand arrêta soudain son récit, non il n’était pas choqué, la mort il s’y attendait tous les jours. Non, il voulait laisser son public imaginer cette créature, avant qu’un enfant finisse par poser la question : « Mais qui est-ce ? »

Il sourit :
« Oh mon garçon, c’est la femme la plus envoûtante dans ce bas monde. Aucun voyageur ne peut résister à son charme, ils sont comme hypnotisés. Et puis outre sa beauté, elle est d’une extrême gentillesse, toujours prête à aider les voyageurs, mais à quel prix ? Elle offre aux voyageurs de les conduire à travers la forêt mais en réalité, elle les égare et lorsqu’elle rencontre de l’eau, elle les noie. C’est une fée des eaux maléfique ! »

Les enfants rentraient à la bâtisse chacun ayant sa propre théorie sur la manière dont il fallait s’y prendre pour échapper ou vaincre ses monstres. D’autres rêvaient de devenir voyageur pour les rencontrer. Eira faisait partie de ceux là, sa curiosité était plus forte qu’elle ! Un jour, elle pourrait explorer ce monde à sa guise, mais pour le moment elle se contentait d’écouter et de découvrir les secrets de ses terres.

En grandissant, elle passait de plus en plus de temps à l’extérieur, dormant parfois dehors en été. Elle utilisait même son agilité pour voler, rien de bien grave, seulement quelques pommes ou du pain, comme ça pour s’amuser, ou se faire peur.
Elle été même allée jusqu’à jouer de la harpe au pied du château d’Im. On l’avait pourtant prévenue que cet acte lui vaudrait un lourd châtiment. Les pauvres ne doivent pas approcher les riches sans y avoir été invités ! Elle se posta contre un arbre et commença à jouer sa mélodie. Elle fut bien vite repérée par les gardes qui s’approchaient dangereusement d’elle. Étonnamment, une femme qui étincelait tellement elle possédait de diamants les accompagnait. Poussée par l’adrénaline Eira continuait de jouer comme si rien de menaçant se préparait. La femme s’arrêta à bonne distance laissant les gardes s’approcher.

« Vermine ! Tu mériterais d’être écartelée ! Te voilà chanceuse, dame Zohra a l’extrême bonté de te laisser la vie sauve. Bien que tu ne sois qu’une petite effrontée, elle a été envoûtée par ta musique et te demande expressément de jouer à la réception privée qu’elle donne ce soir dans ses appartements »

Eira ne pouvait pas refuser, elle fut prise en charge par les servantes qui osaient à peine la toucher. Elle joua donc à la dite réception se tenant à bonne distance des hôtes. Si le fait de mettre une cage pour la mettre dedans n’aurait pas gâché le décor, elle est sûre qu’on n’aurait pas hésité une seule seconde à l’y placer ! Elle rentra le soir à la bâtisse, exténuée mais ravie de pouvoir se vanter auprès de ses amis d’avoir vu la noblesse de près.

Aujourd’hui, elle avait 19 ans, presque tous ces amis avaient quitté la bâtisse. C’était son tour. Elle s’arma d’un sac de voyage dans lequel elle calla quelques vivres et de l’argent. Elle mit ses armes bien en place, une dague dans l’étui accroché à sa jambe droite et son arc en bandoulière. Elle enfila sa cape noire qui recouvrait entièrement sa robe, mit sa capuche et, en route vers de nouveaux horizons !



* fiche validée *


Dernière édition par Eira Aalana le Mar 19 Fév - 23:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael Udrim
Aventurier
avatar

Masculin Nombre de messages : 958
Age : 27
Lieu : Im et ses alentours
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Eira Aalana   Lun 18 Fév - 23:44

Très plaisant à lire : ni trop lourd, ni trop léger, vraiment, c'est nickel. Pour quelque chose d'en cours, ça claque ! (et pour quelque chose de pas en cours aussi, enfin voila quoi).

Donc bienvenue sur le forum ! (pourquoi ce donc, tiens ? oO)

En tout cas, à mon avis il n'y aura aucun problème vis-à-vis des admin

_________________
La patience est une vertu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eira Aalana
Citadine
avatar

Féminin Nombre de messages : 72
Age : 27
Lieu : ville d'Im
Alignement : neutre bon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Eira Aalana   Lun 18 Fév - 23:50

Merci ^^
Le "en cours" concerne juste le caractère, il ne me convient pas tout à fait, je dirai trop lisse et trop "gentil" XD

J'avais aussi un peu peur que l'histoire soit un peu chiante à lire, pas forcement dans le contenu mais dans la manière dont les phrases sont tournées. Habituellement j'écris sur papier pour ensuite tout recopier mais cette fois j'ai fait la feignasse et j'ai rédigé direct sur word ^^
Mais j'aime pas trop le manque de recul par rapport à ce que j'écris. Sur papier je peux barrer, rectifier,... alors que sur ordinateur, je n'y arrive pas. Enfin c'est une habitude à prendre !

Voilà, je m'étale pas plus, en espérant que d'autres aiment aussi ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael Udrim
Aventurier
avatar

Masculin Nombre de messages : 958
Age : 27
Lieu : Im et ses alentours
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Eira Aalana   Lun 18 Fév - 23:58

Ouf ! J'ai plus écrit sur papier pour moi-même depuis....Je préfère pas remonter dans les méandres tortueux du temps xD

Honnêtement, c'est pas chiant à lire : c'est bien aéré, ça part pas trop dans des parenthèses comme Nash ou moi pouvons le faire (prends le pas mal Nash Razz), et c'est pas non plus trop court, le texte est même riche. Y'a pas de raison de ne pas aimer. Enfin, ça n'engage que moi

edit : RaAaHhHH !!! 666 messages !!! C'est la marque du démon !!!

_________________
La patience est une vertu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eira Aalana   Mar 19 Fév - 14:24

cael tu est dejanté -_-' mdr
bon sinon bienvenue eira ^^ j'aime franchement ta présentation sauf que j'en ai marre des enfants abandonnés sa me fait mal au coeur... XD
Revenir en haut Aller en bas
Saryah Shaymin
Apprentie
avatar

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 28
Lieu : Ville d'Im
Alignement : Neutre Bon
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Eira Aalana   Mar 19 Fév - 19:36

Bienvenue ^^
Je ne fais que confirmer ce que les autres ont dit, la présention est très bien. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Vanitay
Noble
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Eira Aalana   Mar 19 Fév - 19:49

Bravo très joli !!

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arasi Dénéa
Reine d'Im
avatar

Féminin Nombre de messages : 394
Age : 27
Lieu : château d'Im
Alignement : Chaotique Bon
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Eira Aalana   Mar 19 Fév - 20:35

Eira Aalana ! Bonjour et bienvenue !
Ta fiche est parfaite, je vais la validée tout de suite et félicitations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eira Aalana
Citadine
avatar

Féminin Nombre de messages : 72
Age : 27
Lieu : ville d'Im
Alignement : neutre bon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Eira Aalana   Mar 19 Fév - 23:23

Merci à tous ^^
[Finalement pas de changement dans ma fiche, je laisse tel quel...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramzteïn El Dragon
Forçat
avatar

Masculin Nombre de messages : 330
Age : 25
Lieu : Im - Isère
Alignement : Neutre strict
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Eira Aalana   Mer 20 Fév - 13:41

Merd je suis en retard, Bienvenue ^0^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loweleï Dénéa
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 174
Age : 27
Lieu : Sur les routes
Alignement : Loyal bon
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Eira Aalana   Sam 23 Fév - 20:50

Bienvenue Eira !

Je trouve que tu écris réellement bien.
J'ai vraiment trouvé dans ton histoire le monde de F'len que j'avais moi-même dans l'esprit quand j'ai créé le forum.

Je te souhaite de t'amuser parmis nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haweya.skyrock.com/
Eira Aalana
Citadine
avatar

Féminin Nombre de messages : 72
Age : 27
Lieu : ville d'Im
Alignement : neutre bon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Eira Aalana   Sam 23 Fév - 20:55

Encore merci !

ça me fait vraiment plaisir car je trouve important de respecter la vision que ce font les admins de leur forum. Ou du moins en partie.

Pour l'instant je lis les différents topics, et je verrai quand je serai prête à me lancer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eira Aalana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eira Aalana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1748] Who you really are... [Aalana & co]
» Eira's Gallery
» Journal d'Eira
» « The thief » ∞ Eira to Eesia
» Pillage ft. Brenhines Eira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres de F'len, pays d'Im :: Administration du forum :: Présentations-
Sauter vers: