Terres de F'len, pays d'Im

Un monde à peine exploré n'attend que votre imagination pour exister...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Cul-de-Sac du Père Rochefort

Aller en bas 
AuteurMessage
Ramzteïn El Dragon
Forçat
avatar

Masculin Nombre de messages : 330
Age : 25
Lieu : Im - Isère
Alignement : Neutre strict
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Le Cul-de-Sac du Père Rochefort   Sam 9 Fév - 19:26

Le petit groupe marchait, il faisait toujours aussi noir dans la nuit fraîche que leur donnait les sommets de la Crête, le vent sifflait dans les Trous de Nomart, produisant un son mélodieux, Ramzteïn, Alexandra et Julia s'arrêtèrent même quelques minutes afin de profiter de la beauté que pouvait créer la nature tout en se reposant.
Mais après une heure de marche, le petit groupe s'asseye devant une grotte qui se trouve à quelques mètres des Trous de Nomart, cette fois-ci c'est un son plus grave qui résonnait dans la longue et large Grotte des Sons.
Le groupe entra donc dans ladite grotte, regardant avec précaution et minutie les parois de la caverne qui semblaient fragiles, quelques stalactites s'entrechoquaient, produisant un petit tintements de cloche qui attisait les oreilles de Ramzteïn.
Un autre groupe d'inconnu suivait le premier, marchant avec discrétion et attention, puis lorsqu'ils se retrouvèrent dans un cul-de-sac, il s'avancèrent.
Le groupe de Ramzteïn ne voyait pas qu'ils allaient au delà du danger, touchant la paroi du cul-de-sac, il ne trouvèrent aucune sortie cachée ou quelque chose du genre et ils rebroussèrent leur chemin, mais un autre groupe les avaient suivit, la peur se lisait dans les yeux du petit groupe, plus particulièrement dans les yeux de Julia et d'Alexandra, Ramzteïn avait l'habitude de sentir une autre présence autre que lui-même et avait pris des précautions, si bien qu'il avait déjà sortit son clairon lorsqu'il est entré dans le cul-de-sac.
Un des inconnus s'avança, puis d'un geste élégant et large il leva les mains à mi-hauteur d'homme et son sourire charmeur luisait face aux rayons du soleil qui traversaient la grotte par un petit trou creusé par l'eau, c'était une des causes de la mélodie si tristement célèbre:


"Bonjour cher Maîtres, mon nom n'a pas d'importance ni les vôtres, nous sommes venus tous ici en conséquence des causes, et vous les savez...
De toute façon, nous sommes tous obligé de nous entre-tuer, alors mourrez avec le sourire, n'est ce pas mieux que de souffrir ?"

Ramzteïn s'approcha pour mieux distinguer l'homme, il était blond et portait des vêtements très étrange, un bandeau lui ornait deux cornes de diables sur la tête et ses yeux étaient rouges comme les flammes de l'enfer, une longue écharpe lui cachait le menton, il portait aussi de longues oreilles mais qui n'étaient pas naturelles.
L'homme s'avança, sortit une guitare rouge comme un ciel de crépuscule, et y joua une note.
Après une mélodie stridente, une fumée rouge sortit de l'instrument pour modeler après quelques secondes un homme-oiseau portant une lance, puis la température de la pièce monta petit à petit, si bien que tout le monde se mit à transpirer de chaleur au bout de 10 secondes, puis la température se stabilisa.
Ramzteïn souffla dans son clairon qui produisit un son grave et résonnant, l'écho produisait comme un rire apeurant et crispant, puis un brouillard épais vint plonger le long tunnel dans une obscurité absolue, puis enfin le dragon bleu sortit, murmurant à Ramzteïn son deuxième nom.
Le brouillard fut aussitôt aspiré par le dragon bleu qui soutient qu'il se nommait Gendc'hor Oyne, puis un des inconnu s'avança tout en criant:


"Celui-ci est à moi !"


Puis il souffla dans un clairon rouge vif, rouge comme la lave, qui produisit un son grave proche du tremblement de terre en direction du sol, ce dernier s'effrita pour ensuite s'effondrer, faisant tomber les deux groupes au sous-sol.
Plus communément appelé le Cimetière des Enfer, ce sous-sol était un ancien village où après une longue guerre qui s'était passée il y a des siècles, une montagne de cadavre fut empilé par les Dieux, qui créèrent ainsi la Grotte des Sons.
Mais là n était pas la question, les deux groupes tombèrent dans une grande salle recouverte de petit sable de cristaux, puis après s'être relevé, Ramzteïn constata que l'homme qui avait souffler dans le clairon caressait de sa main gauche un petit dragon rouge qui sautillait, la tête regardant le plafond qui s'était effondré, puis d'un geste rapide l'homme pointa le doigt sur le jeune détenteur du clairon bleu, le petit dragon rouge s'arrêta pour ensuite lui sauter dessus, les crocs à l'air.
C'était donc lui, le fameux Kazac'h Hanzelo qui détenait le clairon rouge, il avait les cheveux blancs et son regard était passif, il tapotait la poussière qui s'était posé sur son long manteau rouge vif.
Ramzteïn pointa le doigt sur le dragon rouge et cria le nom de Gendc'hor Oyne.
Un long cri doux et chaleureux se fit entendre, perçant le bruit imposant que les deux groupes créaient, puis un grand dragon bleu vola vers le dragon rouge et le happa à pleine dent pour ensuite l'envoyer contre un mur, lequel se mit à vibrer dangereusement:


"Salop ! Ferus Novus !!"


Il souffla à plein poumon dans son clairon rouge qui produisit cette fois-ci une sonorité grave qui ne résonna pas mais qui perça les tympans de tout le monde, puis le clairon cracha du feu qui failli brûler Ramzteïn, puis un dragon rouge se tenant sur deux pattes et qui battait violemment l'air avec sa queue apparu, quant à l'autre petit dragon rouge il disparu dans une fumée rouge.
Pendant quelques secondes, Ramzteïn tourna la tête pour regarder ses deux amies, Alexandra était en train de se battre contre une personne que Ramzteïn n'arrivait pas à voir et Julie se battait contre l'homme aux cheveux blonds qui d'ailleurs venait d'invoquer une sorte d'homme-oiseau qui se battait avec ses pieds, mais le dragon rouge de son adversaire vint lui fit revenir au plein coeur du combat, le dragon déchira le bras du jeune homme qui cria de douleur, puis tout en retombant par terre, Ramzteïn cracha du sang sur le dragon qui recula, mais il ne pu revenir à la raison qu'une voix familière résonna dans sa tête et chantait à tue-tête:


"Ramzteïn l'est mort honteusement,
Il ne pourra pas protéger ses amies plus longtemps !
Mais son plus grand ami lui vient en secours,
Son meilleur ami, c'est moi,
Le pire des démon, RawchAour,
Pour son plus grand émoi !"


[Suite plus tard]
[Bestiaire édité]
[Guide des Maîtres édité]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramzteïn El Dragon
Forçat
avatar

Masculin Nombre de messages : 330
Age : 25
Lieu : Im - Isère
Alignement : Neutre strict
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Le Cul-de-Sac du Père Rochefort   Dim 10 Fév - 13:30

Combat De Julia


Le sol s'effondra, les pierres s'effritèrent pour faire tomber les deux groupes dans un sous-sol mystérieux.
Julia tomba sur une plate forme tenu par deux pics en cristal, bien qu'il paraisse fragile il tenait bon, la jeune fille se leva non sans mal, puis prit la guitare et y joua une note.
Après une tornade de sable qui changea le sable de cristaux en sable du désert, un oiseau apparu, poussant un petit cri doux, puis la Maîtresse de l'oiseau monta sur son dos avant de voir droit devant elle une personne se relever.
Il était blond, portant d'étranges habits, c'était bel et bien l'homme qui parlait avant que le sol ne s'effondre à cause de l'homme en rouge.
Tapotant ses habits pour enlever les petites particules de cristaux qui s'étaient posés, le jeune homme sourit à Julia, soutenue par l'homme-oiseau rouge.
Ce dernier prit sa lance à deux mains avant de l'envoyer sur la jeune fille qui ordonna à son oiseau de courir sur le côté, ce qu'il fit de justesse:


"Picky, cours autour de lui pour créer une tornade de sable !"

L'oiseau acquiesça d'un signe de tête, puis avec une rapidité hallucinante il couru autour du jeune homme qui semblait surpris, mais avant même que la tornade ne pu s'achever, il joua deux notes sur sa guitare.
Une onde de choc fit tomber Picky, puis un long cri vint percer le bruit qui imposait la salle.
C'était le dragon de Ramzteïn qui fonça sur un autre dragon de couleur rouge avant de l'envoyer valser contre un mur, lequel se mit à vibrer dangereusement.
Mais ce cri l'importuna et l'ennemi avait déjà eu le temps de sortir sa deuxième étape.
Un oiseau de la couleur du soleil apparut, il portait des vêtements d'humains mais avait aussi des jambes d'être humain, avant même qu'elle ne pu comprendre qu'elle était en danger l'oiseau donna un énorme coup de pied sur Picky qui alla s'abattre sur un mur non loin du lieu de bataille d'Alexandra.
Julia cria, courant vers son oiseau, puis voyant qu'il souffrait, elle prit sa guitare et y joua deux notes, qui après qu'une tornade emporta l'oiseau ennemi au loin, fit apparaître un oiseau blanc et aux couleurs de l'arc-en-ciel vers la queue:


"Haha, alors tu veux te la jouer comme ça, hein ?
Cours lui foutre la honte Hill Wind !!"


L'oiseau couru, digne d'un coureur olympique, puis étant proche de Julia il lui donna un coup de pied latéral avant de sauter puis lui donner un coup sous le menton, si bien que la jeune fille tomba raide sur les cristaux.
Du sang ruisselait, colorant le sable de cristal en une parfaite teinte rosâtre, mais son oiseau était toujours là, il la regardait souffrir, plus il regardait plus son oeil devenait noir, et au bout de quelques secondes, il leva la tête, regardant Hill Wind d'un oeil menaçant.
le vent se leva, bien qu'ils soient dans une grotte à l'abri de tout, le vent souffla si fort que l'oiseau tomba à terre et eut peine à se relever.
C'est là que Picky Peco couru, sautant de toute ses forces vers l'ennemi, mais il ne pu le tuer car le jeune Maître joua trois notes de sa guitare.
Le sol trembla, devenant plus rouge que le sang de Julia coulant sur le sable, une petite dune se forma au milieu de la salle, puis après un terrible grondement qui failla détruire le sol, une rivière de lave ruissela sur le sable qui fondait petit à petit, répandant une odeur nauséabonde parcourant la salle.
La lave explosa, un oiseau battant des ailes et coulant de lave apparu, il était difforme et son bec pointait vers le haut, son cri était insupportable:


"Je vais te montrer ce qu'est la vraie force !"


[Suite plus tard]
[Guide des Maîtres édité]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramzteïn El Dragon
Forçat
avatar

Masculin Nombre de messages : 330
Age : 25
Lieu : Im - Isère
Alignement : Neutre strict
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Le Cul-de-Sac du Père Rochefort   Sam 23 Fév - 16:40

Combat d'Alexandra.

L'homme en rouge venait de faire effondrer le sol, Alexandra tomba, ainsi que toute les personnes présentes, dans une grande pièce, recouvert de sable grisâtre.
La bouche en sang, la jeune fille était tombé sur un morceau de cristal qui s'était planté dans son ventre, puis tremblotant, elle se releva péniblement.
Une personne se tenait devant elle, l'obscurité de la pièce ne permettait pas de le voir, un sourire se dessinait par contre sur les lèvres de l'inconnu.
Il s'avança, tenant fermement un objet dans sa main, puis d'un geste élégant il tendit son autre main vers Alexandra, pour l'aider à remonter.
Ce n'était pas Ramzteïn, il était d'ailleurs en train de se battre contre l'homme en rouge, mais autour du jeune homme flottait une atmosphère qui n'était pas celle du crime, Alexandra lui prit la main, signe qu'elle acceptait son aide.
Mais la vérité ne se juge pas au premier regard, et le jeune homme la releva, mais d'un grand coup de poing, il enfonça le cristal dans le ventre, la jeune femme poussa un cri, crachant le sang, elle regardait le sol, recroquevillé par la douleur.
Une lumière subite vint éclairé le visage de son ennemi, il était blond le visage d'un ange, un tatouage sur sa poitrine dévoilé par sa chemise à peine fermée, il ricanait de son coup tordu, mais Alexandra n'était pas en pleurs, elle était énervé.
Elle se leva, regardant cette fois-ci les yeux du jeune homme, ils étaient noirs, noirs de passivité, et lentement, elle souffla dans sa flûte, qui produisit le son le plus strident du monde, s'accompagnant avec le cri du dragon bleu de Ramzteïn volant vers sa proie.
Le sol se craquela, faisant glisser tout doucement le sable vers les sous-sol de la grotte, puis un chien marron en sortit, claquant de la mâchoire, ses yeux noirs laissaient pensés qu'il n'avait fait que tuer.
Le jeune homme ricana, puis d'une voix grave il dit:


"Intéressant, je me nomme Rafaël, et vous ?"


"Peu importe, tu va morfler, connard !"

Le chien marron fonça vers le jeune homme, puis après un bond majestueux il le mordit au bras, lequel tenait la flûte, mais Rafaël avait assez de force pour soulever l'animal et souffler dans la flûte.
Cette dernière produisit un son grave, puis une eau noire sortit de la flûte afin de former un chien, noir, qui grognait et n'attendait que l'ordre de son maître pour tuer le chien et la fille.
Rafaël fit un signe de main et le chien noir sauta sur le chien d'Alexandra, ce dernier n'était pas assez fort pour supporter les morsures de l'ennemi, il lâcha le jeune homme et couru vers Alexandra, puis se retourna vers ce chien noir, le regardant comme un rival:


"Galion est un chacal, c'est plus dangereux qu'un chien de compagnie ma belle, vous en voulez la preuve ?"


La chacal couru sans même que son Maître n'ai eût à dire un ordre, afin de tuer le chien, qui par réflexe sauta sur le côté avant de la plaquer au sol avec ses mâchoires puissantes.
La jeune femme regarda Rafaël avec un air de compassion, puis elle pointa le doigt sur chacal et son chien failli lui tordre le cou, mais le jeune souffla dans sa flûte, ce qui le fit disparaître, faisant apparaître à la place un chacal bipède tenant une énorme épée dans sa main, un pagne lui recouvrant les jambes, et un bouclier de sa taille se tenait devant lui, comme un soldat.
Rafaël pointa le doigt sur le chien de la jeune femme et siffla, le chacal fonça sur le chien et d'un coup d'épée l'envoya valser contre la parois de la grotte, faisant trembler dangereusement la grotte:


"Tu vois ?Je te l'avais dit, je suis le plus fort d'entre nous deux, tu ne peux pas survire !"

Alexandra jugea bon de souffler dans sa flûte, une dernière fois, afin d'invoquer sa troisième étape, la plus forte.
Son chien apparu, Yoskof Drac Kadel, tenant une hache dans sa main, il ne pouvait s'empêcher de grogner lorsqu'une personne s'approchait trop près de sa Maîtresse, brandissant sa hache, il frappa le chacal si fort qu'il s'incrusta dans le sol, Rafaël souffla vite dans sa flûte, de la fumée noire l'entourait, de milliers de petits cris strident brisaient les tympans de la jeune fille, qui tout en se bouchant les oreilles se tenait prête, attendant de voir le troisième chacal.
Ce n'était pas un vrai chacal, il était mort, cela se voyait grâce aux squelettes que l'on pouvait apercevoir, sa tête était presque décomposé et il tenait dans sa main maigre un long sceptre, l'animal ne pouvait s'empêcher de claudiquer, essayant de ne pas tomber:


"Bon, tu es obstiné, mais je vais devoir te prouver que le plus fort ici, c'est moi !"

Sa voix résonnait dans tout la salle, tout le mode s'était arrêté de combattre, le regardant étrangement, Ramzteïn semblait pétrifié, son teint palissait.
Mais Alexandra ne pu le regarder plus longtemps, le chacal de son ennemi venait de disparaître et d'apparaître derrière elle, puis elle fut projeté en avant après s'être prit un coup de l'animal.
C'était étrange, la douleur était telle qu'elle n'arrivait même plus à savoir comment c'était d'être sain, elle n'arrivait même plus à bouger, le sang ruisselait sur le sol, elle crachait le sang et la poussière, sa vision se restreint, elle ne voyait plus qu'une grande lumière devant elle, une sorte d'oiseau soleil venait d'illuminer sa mort, on eût dit d'un long tunnel débouchant vers le paradis.
la dernière vision qu'elle vit fut celle de son chien, qui n'avait étrangement pas disparut, mais qui combattait pour sauver sa Maîtresse:


*Je suis bête, comment je voulais survivre face à des personnes comme ce Rafaël, je me suis fait battre par un chacal mort en un coup, je savais que cette quête n'était pas pour moi.*

[Suite plus tard]
[Guide des maîtres édité]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Cul-de-Sac du Père Rochefort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Cul-de-Sac du Père Rochefort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Le père noël est une ordure
» Les relations père/fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres de F'len, pays d'Im :: Pays d'Im :: La Crête :: Grotte des sons-
Sauter vers: