Terres de F'len, pays d'Im

Un monde à peine exploré n'attend que votre imagination pour exister...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de mort

Aller en bas 
AuteurMessage
Cael Udrim
Aventurier
avatar

Masculin Nombre de messages : 958
Age : 27
Lieu : Im et ses alentours
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Histoire de mort   Mar 22 Jan - 21:24

C'est plutôt une question ^^

Il est dit dans les règles qu'on ne doit pas décider à la place d'un autre. De cette règle en découle qu'on ne peut tuer quelqu'un. ça semble logique, vu que tuer, c'est forcer la personne à arrêter de jouer avec son personnage (Est-ce que à ce moment là assomer est interdit ? Ou ligoter (même si ligoter permet encore de se débattre Razz ))

Donc je mets mes lunettes de bilbiothéquaire sur le bout de mon nez, et je me pense sur la question (je me penche pas trop, sinon j'ai mal au dos).

On ne peut décider à la place de l'autre. Il est donc interdit de lui faire faire ce qu'on veut. Ne rien faire est donc compris là dedans (Vu que ça veut dire qu'on lui fait rien faire). Donc, on en arrive à "Interdit de tuer" (Vu que c'est empêcher définitivement de faire... faire.). ça me parait normal. Mais si nous poursuivont dans cette pente, on entre en terrain glissant. Car par exemple, si j'imobilise quelqu'un, je l'empêche de faire des choses (comme allumer sa pipe ou peindre un Van Gogh). La différence entre tuer et imobiliser la main, dans notre cas, est qu'imobiliser la main est provisoire (et encore, un mage peut faire revivre un mort pour que celui ci puisse ...faire).

Donc, la règle idéale (à mon goût) serait d'interdire aux personnes d'empêcher les autre à faire certaines choses sur une durée infinie (comme par exemple couper un bras ou paralyser définitivement. Mais là encore, il faut voir avec les guérisions magiques).

Tout cela est bien beau, en théorie, mais analysons sur un cas particulier : J'attaque un joueur : d'abord je le taillade, ensuite je le pousse par terre, puis je lui lance des pierres. Tout cela peut le mener à une "mort indirecte", et donc l'empecher de faire (contraire à la règle d'interdiction de l'empêchement de faire faire). Indirectement et à l'insu de mon plein gré, je l'ai tué, alors que mes actions n'enfraignait pas la règle.

Pour contourner ce problème épineux, j'en viens à la deuxième règle : La règle de l'infliction. Le principe est simple : on peut tout infliger, mais pas décider de ce que feront ces dégats. C'est le personnage ayant subit l'infliction qui décide ce qu'il fait des dégats reçus (Cette règle demande un certain fair play de la part des joueurs. Chacun doit trouver ses limites, en fonction de son moral, son physique, etc...). Donc, si quelqu'un accepte de mourrir suit à de multiples blessures qu'on lui a infligé, rien de reviens sur l'ingligeur de dégats (techniquement parlant. Dans le contexte du jeu de rôle, il reste sous la juridiction de la terre où il se trouve).


Ces deux règles, si elles sont respectées et non détournées abusivement (principalement la N°2), permetteront une plus grande interaction entre les personnage et donc un meilleur jeu de rôle Very Happy

Z'en pensez quoi ?

_________________
La patience est une vertu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Vanitay
Noble
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Histoire de mort   Mar 22 Jan - 21:55

Ben moi j'en pense que tu en à déjà enfraint une vu que tu m'a fait recevoir un énorme gateau su la tête !!! Ne t'inquiète pas je ne t'en veux pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael Udrim
Aventurier
avatar

Masculin Nombre de messages : 958
Age : 27
Lieu : Im et ses alentours
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Histoire de mort   Mar 22 Jan - 22:06

Top. Je t'arrete. Disons que j'ai juste envoyé le gateau, vu que c'est ça, et que le gateau a terminé sa trajectoire sur ta tête. Tu ne peux qu'en vouloir au gateau.

Faut rester logique : si on se mets dans mes deux règles, je suis dans la cas de la règle de l'infliction, et tu fais de ce que tu veux du dégat envoyé (ici justement tu n'en a pas tenu compte, vu que pour toi c'était comme des plumes.)

_________________
La patience est une vertu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Vanitay
Noble
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Histoire de mort   Mer 23 Jan - 19:11

Ok ok mais tu à quand même décider de le faire attérir sur ma tête ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael Udrim
Aventurier
avatar

Masculin Nombre de messages : 958
Age : 27
Lieu : Im et ses alentours
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Histoire de mort   Lun 28 Jan - 20:33

(On va pas s'étendre sur des histoires de oin-oin)

Bon, c'est pas pour faire le chiant, mais là il y a trois suggestions/questions en cours, qui n'ont toujours pas eut d'avis officiel. Et quand je vois que les admins passent sur le forum, mais ne répondent qu'aux topic de jeu, ça a un peu le don de m'énerver...

Donc aux admin : c'est de votre responsabilité de répondre aux questions/suggestions, alors faites le svp

_________________
La patience est une vertu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arasi Dénéa
Reine d'Im
avatar

Féminin Nombre de messages : 394
Age : 27
Lieu : château d'Im
Alignement : Chaotique Bon
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Histoire de mort   Lun 28 Jan - 20:42

Bon, puisque le devoir m’appelle, je vais répondre :
Ce que tu dis est pertinent Cael et vous avez le droit d’infliger des dégâts aux autres, comme tu dis, il doit y avoir un certain fair-play entre les joueurs et accepter d’être blessé, il n’y a pas de super-héros, merci.
Donc, la règle de l’infliction est retenue.
Je pense qu’il est important de respecter l’autre joueur et lorsque l’on fait un ‘sale’ coup, on est prié de prévenir l’adversaire à l’avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael Udrim
Aventurier
avatar

Masculin Nombre de messages : 958
Age : 27
Lieu : Im et ses alentours
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Histoire de mort   Lun 28 Jan - 20:48

Arasi Dénéa a écrit:
Je pense qu’il est important de respecter l’autre joueur et lorsque l’on fait un ‘sale’ coup, on est prié de prévenir l’adversaire à l’avance.

Tu peux dévelloper ? Quand tu dis sale coup, c'est simplement le blesser où carrément lui tendre une embuscade ? Parce que honnetement, je connais peu de gens qui en rp accepteraient de tomber dans un piège en sachant qu'on leur en tend un. C'est quand même tout là l'interet du piège : on ne s'y attends pas.

_________________
La patience est une vertu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arasi Dénéa
Reine d'Im
avatar

Féminin Nombre de messages : 394
Age : 27
Lieu : château d'Im
Alignement : Chaotique Bon
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Histoire de mort   Mar 29 Jan - 17:22

Je veux dire que si l'on blesse trop gravement l'adversaire, il faudrait avoir son accord, parce-que même s'il doit décider des dégats, si on le met K.O., il vaudrait mieux avoir son accord.
C'est ça que j'ai voulu dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arceus Shaymin
Maître Mugen
avatar

Masculin Nombre de messages : 629
Age : 27
Alignement : Mort à facebook ! è_é°
Date d'inscription : 18/10/2007

MessageSujet: Re: Histoire de mort   Mar 29 Jan - 19:12

Selon moi, tout ce qui ne porte pas à conséquence et qui ne fait pas agir l'adversaire devrait être autorisé.

En fait, on interdirait donc d'estropier et de tuer. Le reste, faire des blessures etc, ça se répare, tout seul, donc je vois pas vraiment l'intérêt de l'interdire.

Dans la réalité, on ne peut pas faire agir les autres, mais on peut les empêcher d'agir, en les assomant etc, donc dans un monde fictif censé représenter un monde réaliste, [si on interdit le meurtre et estropier], tant que les actions d'untel ne portent pas conséquence sur tout autre topic, ça devrait être autorisé.

En bref: On peut pas tuer et rendre handicapé, mais on pourrait assomer, brûler, taillader, enlever son adversaire, puisque après tout ça donne de la consistance au jeu sans pour autant faire agir (activement) l'autre, ni le transformer pour toujours.


Dernière édition par le Mar 29 Jan - 23:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael Udrim
Aventurier
avatar

Masculin Nombre de messages : 958
Age : 27
Lieu : Im et ses alentours
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Histoire de mort   Mar 29 Jan - 21:05

Bonne idée la règle qui autorise tout ce qui porte pas conséquence sur les autre topics.

Pour ce qui est du fait de prévenir le gars quand on va lui coller une grosse bègne, je trouve ça bidon : c'est à la personne d'être fair play, et d'accepter de se prendre ladite bègne. Dans la vraie vie, on ne préviens pas avant de frapper...

_________________
La patience est une vertu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hécate, Déesse des Ombres
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» 08. Histoire Triste
» Ulquiorra Schiffer est mort ? Oui. Mais il revient.
» Commémoration de l'assasinat de l'Empereur Jacques 1er, fondateur d'Ayiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres de F'len, pays d'Im :: Administration du forum :: Suggestions, idées, remarques, ...-
Sauter vers: